Derniers sujets
» le 16 au matin après une chouette dégustation a la pipe du Nord
par HOLAF Aujourd'hui à 23:09

» Parlons des Dunhill...
par HOLAF Aujourd'hui à 23:06

» Jean Paul Couvert Vallée du Mont d'Or
par Alexandre Aujourd'hui à 21:41

» Dunhill My Mixture BB 1938 ["anglais" VA/LA]
par Alexandre Aujourd'hui à 21:25

» Bonjour à tous
par HOLAF Aujourd'hui à 19:20

» Titres du jour...
par Alexandre Aujourd'hui à 19:04

» Tabacs 4th Generation
par Alexandre Aujourd'hui à 19:02

» Arthim et Rincevent
par Arthim Aujourd'hui à 18:02

» Images avec la pipe comme sujet
par HOLAF Aujourd'hui à 17:52

» Les pipes bizarres...
par HOLAF Aujourd'hui à 17:39

» Problème navigation
par Mike41 Aujourd'hui à 16:45

» des blagues, et parfois des meilleures !!!
par Le Passeur Aujourd'hui à 16:10

» Mon harem
par Loic Aujourd'hui à 15:52

» Un p'tit rappel,sur les marques de pipes
par Daymonts Aujourd'hui à 15:22

» Scaferlati bleu
par Alexandre Aujourd'hui à 14:37

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 0 Invisible et 17 Invités

Ben Little Smoke, Berny, clod46, Fantasio59, Le Passeur, SebCH

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Jeu 28 Sep - 21:14
Les posteurs les plus actifs de la semaine
HOLAF
 
Alexandre
 
clod46
 
Ben Little Smoke
 
rincevent
 
papaalino
 
Berny
 
Serge
 
Asmascega
 
Mike41
 

Un petit coup de pouce serait apprécié... Pour le Forum, pour les loteries
Le montant dans la tirelire du forum est de : ....$ 115.00..... Merci!!!!
annonces
.............. ............................. ....

Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par Berny le Lun 25 Sep - 13:58

Voilà ma vision tout à fait subjective et poétique du CBW (Captain Black Regular ).



C'est un texte qui date d'un autre hier que je reprends ici:




J'étais assis sur mon petit balcon ce soir, une belle soirée ni trop chaude ni fraiche : une soirée parfaite, sans vent; j'étais assis donc lorsque le goût d'en fumer une me prit. Je suis allé chercher  ma Captain Black Canadienne, mon tasse braise,  et mon restant de tabac ;  je me suis assis dans la pénombre l'âme pétillante du plaisir qui l'attendait. J'ai commencé par respirer le tabac éteint placé dans ma pipe. Soudainement, l'envie dans découvrir le secret me prit; oui, un secret : ce goût, cette odeur me rappellent quelque chose, mais quoi? Depuis longtemps cela me titillait l'esprit; ce soir, il fallait que je trouve, que je sache ce que révèlent en moi ces effluves pipesques.

J'ai commencé par faire aller mes fonctions analytiques, mes fonctions rationnelles, décorticantes ; celles qui veulent tout saisir dans le détail : un petit peu de ci, un petit peu de ça avec un zeste de ceci et une pointe de cela. Tout ça pour me retrouver, finalement, comme devant une toile à numéro sans véritable unité. J'ai allumé ma pipe doucement, dégustant chacune de mes pipées en appliquant toujours la même méthode pour finalement aboutir au même résultat : un ensemble de taches qui ne révéla en rien ce secret que je cherchais.

Et puis, un chat est apparu de l'autre côté de la rue, les oreilles attentives à tout ce qui se passait autour, les yeux comme cherchant l'inconnu, comme tendu vers le mystère. Je me suis dit ,en le voyant, qu'il serait peut-être temps que moi aussi je revienne à ce que je fais de mieux, à ce qui m'habite le plus pleinement : il était temps que je laisse parler la poésie des choses et que je laisse mon âme peindre cette toile que je voulais peindre. L'âme saisit les choses non dans leur détail, mais dans leur lien au tout : elle saisit le tout des choses et nous projette, en une seule fois, l'image d'un mystère insaisissable autrement. À trop vouloir saisir le vrai précisément, il nous échappe, il nous glisse entre les doigts; il faut savoir laisser un certain degré de liberté au mystère pour qu'il accepte de se révéler non comme une vérité,  mais comme une vision, une révélation.

Ayant compris cela, j'ai rallumé ma pipe et recommencé le rituel de la dégustation avec la ferme intention de me laisser porter par les sens vers ce pays où tout ce qui nous vient du corps se rassemble pour former comme un paysage devant les yeux, un paysage qui se laisse découvrir généreusement. J'avançais donc dans ces champs remplis de ces choses qui me berçaient les sens, et je me suis mis à la recherche de ce parfum qui m'habitait plus qu'un autre, un doux parfum un peu sucré, un parfum chaud, un parfum qui étalait devant moi des souvenirs passés comme si cette odeur me ramenait à l'enfance, comme si elle créait un pont entre le passé et le présent d'une façon qui ne laissait aucun doute : je connaissais cette saveur depuis longtemps. Je me promenais ainsi entre mes images présentes et mes souvenirs d'enfance vers un lieu qui était commun au deux.

Je voyais de la lumière, beaucoup de lumière, des maisons baignaient dedans. Je me voyais avancé vers un endroit que j'avais hâte d'atteindre, mais qui était encore loin. Peu importe, je savais que j'y serais bientôt et  que bientôt tout me serait dévoilé.  J'avançais donc précipitant mon pas tellement j'avais hâte. Soudainement, j'ai compris, la salive me venant à la bouche, que ce que je cherchais était bon à prendre, était bon à déguster lentement, et plus j'avançais et plus je salivais à l'idée de m'approprier cette chose tant convoitée. Le gout dans mon souvenir et le gout de la fumée dans ma bouche se rejoignaient, je savais que bientôt il ne ferait plus qu'un. Je continuais à avancer dans ces images venues du passé; j'ai aperçu au loin un escalier, et pour je ne sais trop quelle raison, j'ai compris que là était le chemin que je devais prendre; et plus j'avançais et plus le ciel se faisait brillant et plus mes yeux se fixaient droit devant; j'approchais, j'y étais  presque; au passé comme au présent, le bonheur m'attendait.  

Je descendais l'escalier quand, tout à coup, à ma gauche, pendant à un arbre, le mystère s'est dévoilé : une pomme se balançait là, brillante, toute verte, semblant m'attendre depuis longtemps. L'espace-temps s'est replié sur lui-même, le passé et le présent  ne faisaient plus qu'un : ce que j'avais en bouche, dans mon souvenir et maintenant, était la même chose : une pomme.  Ce tabac a un goût de pomme; voilà bien la saveur que je cherchais et voilà pourquoi je l'aime temps : ce tabac me fait traverser l'espace et le temps.

Bref, pour moi, ce tabac, tout à fait  subjectivement, a un goût de pomme qui vous enlève l'âme d'un sucre léger et suave.

_________________
." L'esprit de l'homme a trois clefs qui ouvrent tout  le chiffre, la lettre, la note. Savoir, penser, rêver. Tout est là." (Hugo).
Ma devise: Toujours de l'avant.
avatar
Berny
Le Maître des Clés
Le Maître des Clés

Messages : 544
Date d'inscription : 28/07/2017
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par tabadoc le Lun 25 Sep - 16:41

Très jolie revue, effectivement plus poétique qu'analytique, mais extrêmement agréable à lire. Merci Berny !
avatar
tabadoc
nouveaux clients

Messages : 520
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 56
Localisation : sous les vents armoricains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par Mike41 le Lun 25 Sep - 17:50

@tabadoc a écrit:Très jolie revue, effectivement plus poétique qu'analytique, mais extrêmement agréable à lire. Merci Berny !
 Oui, vraiment plaisant à lire... study
avatar
Mike41
nouveaux clients

Messages : 536
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 46
Localisation : Chambord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par papaalino le Lun 25 Sep - 19:45

et bien Berny cette revue est très plaisante à lire et pour sur que lorsque j'ouvrirai ma blague ( merci Joseph ) et que je ferai ma première dégustation, je penserai à tes mots
avatar
papaalino
nouveaux clients

Messages : 847
Date d'inscription : 07/08/2017
Age : 44
Localisation : eure et loir

https://papaalino.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par HOLAF le Lun 25 Sep - 19:54

Une analyse très poétique sur le sujet de ce tabac que tu 
fumes mon cher berny ! Merci du partage et qu'il fut 
agréable de te lire... Wink
avatar
HOLAF
nouveaux clients

Messages : 3044
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 46
Localisation : à 240 km au nord-est de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par frere cadfael le Lun 25 Sep - 20:27

Voilà qui ressemble à une revue !!!
Il y a le goût probablement, la forme peut-être, mais en fait c'est bien autre chose ...

Une exploration onirique de sensations subtiles, et à l'évidence la démonstration que l'âme sait toujours ce qu'elle cherche, notre  travail consistant simplement à lui trouver des mots pour l'accompagner , lui faire la courte-échelle !!!

Que dire d'autre que merci Berny ?

chapeau2
avatar
frere cadfael
nouveaux clients

Messages : 282
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par PAT1er le Lun 25 Sep - 22:23

Quel agréable moment passé à la lecture de ce texte. Merci Berny !
avatar
PAT1er
nouveaux clients

Messages : 663
Date d'inscription : 15/08/2017
Age : 56
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par La Fripaille le Mar 26 Sep - 23:19

Je me souviens d'avoir déjà lu cette revue, j'avais déjà pris plaisir à la lire et je retrouve le même plaisir à la relecture aujourd'hui. Merci Berny, un tabac que j'avais bien apprécié et lequel j'attends avec impatience une prochaine livraison.
Je m'empresserai de le déguster à mon tour pour voir si comme toi j'y trouve ce que tu nous évoques si bien.
avatar
La Fripaille
nouveaux clients

Messages : 269
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 38
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CBW ( w pour white) ou captain black regular

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum