Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 21 Invités

Alexandre, Berny, Letaiseux, WillAndWill

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 106 le Dim 15 Avr 2018 - 20:49
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Alexandre
 
Petite Pomme
 
Philpipe
 
Berny
 
Serge
 
clod46
 
frere cadfael
 
Letaiseux
 

Un petit coup de pouce serait apprécié... Pour le Forum, pour les loteries
Le montant dans la tirelire du forum est de : ....$ 181.48..... Merci!!!!
annonces
....... ............................. .........


Vos lectures au quotidien....

Page 18 sur 22 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par El Che le Sam 27 Jan 2018 - 22:18

@tabadoc a écrit:
@El Che a écrit:

"Chapitre après chapitre, bataille après bataille, Marlantes pousse le lecteur dans ce qui est peut-être le roman le plus profond et dévastateur à être jamais sorti sur la guerre du Vietman. C'est moins un livre qu'un déploiement, et l'on n'en sort pas indemne." 
The New York Times
Tout en lisant ce roman, j'avais en tête des scènes du merveilleux film de guerre américain "Platoon", écrit et réalisé par Oliver Stone; avec comme trame de fond le poignant "Adagio pour cordes" de Samuel Barber.

La première victime de la guerre est l'innocence.

"Rejoice O young man in thy youth..." (Ecclésiaste 11:9) "Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse..."


Pour nos amis mélomanes et cinéphiles, je rappellerai que l'Adagio pour cordes de Samuel Barber fait également toile de fond dans la poignante scène finale de The Elephant Man de David Lynch, avec le regretté John Hurt dans le rôle de John Merrick...

Cet Adagio de Barber est aussi repris dans "Le fabuleux destin d'Amélie Poulin", dans une scène culte où Amélie pleure sur sa propre existence en s'imaginant regarder à la télévision, le documentaire de sa propre vie.

avatar
El Che
rang : nouveau client

Messages : 312
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 59
Localisation : La Patrie (Québec) Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Le Passeur le Dim 28 Jan 2018 - 0:21

comme quoi, un beau morceau est usé jusqu’à la corde...

_________________
« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats,
des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est
pas victime.  Il est complice !
» — George Orwell
avatar
Le Passeur
Admin
Admin

Messages : 794
Date d'inscription : 27/07/2017
Age : 66
Localisation : Roxton Falls / Québec

http://ze-bistro.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Mike41 le Lun 29 Jan 2018 - 12:10

Grâce aux fichues pub de FB, j'ai découvert cette saga "Higgins" (26 tomes quant à présent) dont j'ai parcouru ce matin, les premières pages de l'opus n°1 :  
avatar
Mike41
RANG : RÉGULIER
RANG : RÉGULIER

Messages : 1017
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 47
Localisation : Chambord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par El Che le Lun 29 Jan 2018 - 13:09

@El Che a écrit:
@El Che a écrit:
Et hopla! un livre n'attends pas l'autre. Je remplis ma "Lakmé" à ras bord d'un bon tabac anglais et j'ouvre "La trilogie berlinoise" de Philip Kerr; qui renferme les titres : L'été de cristal, La pâle figure et Un requiem allemand; avec pour héros Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise devenu détective privé.

Je savoure la prose de cet auteur. Voici un extrait où notre héros, Bernie Gunther, s'exprime mentalement, face à une jolie et grande artiste allemande :

"De ses narines exquises, elle souffla deux jets de fumée dans ma direction. Je les aspirait goulûment, non pas parce que j'aime l'odeur des cigarettes américaines, ce qui est d'ailleurs le cas, mais parce que cette fumée avait séjourné dans sa poitrine, et tout ce qui avait un rapport avec sa poitrine me plaisait au plus haut point."

Dans cet autre extrait, notre enquêteur privé Bernie Gunther ne semble pas tenir en haute estime le fumeur de pipe :

"Je déteste en bloc le matériel du fumeur de pipe : blague à tabac, cure-pipe, canif, briquet spécial. Les adeptes de la pipe sont les champions du tripotage et de l'agitation futile, et représentent pour notre monde une calamité aussi grave qu'un missionnaire débarquant à Tahiti avec une valise de soutien-gorge."
avatar
El Che
rang : nouveau client

Messages : 312
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 59
Localisation : La Patrie (Québec) Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Pierrot Gourmand le Lun 29 Jan 2018 - 23:43

lol!  sacrée vision , mais on ne peut pas splaire à tout le monde. Mais on ne peut en effet pas rester insensible à cette tournure de phrase, aussi orientée contre nous soit elle Very Happy
avatar
Pierrot Gourmand
rang : nouveau client

Messages : 256
Date d'inscription : 07/08/2017
Age : 36
Localisation : Troyes - Champagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Alexandre le Mer 31 Jan 2018 - 18:34

avatar
Alexandre
RANG : MEMBRE V.I.P.
RANG : MEMBRE V.I.P.

Messages : 4757
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 55
Localisation : Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Invité le Mer 31 Jan 2018 - 21:02

@Pierrot Gourmand a écrit:lol!  sacrée vision , mais on ne peut pas splaire à tout le monde. Mais on ne peut en effet pas rester insensible à cette tournure de phrase, aussi orientée contre nous soit elle Very Happy

C'est vrai Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par El Che le Ven 2 Fév 2018 - 20:02

@El Che a écrit:
HOLAF a écrit:Voici un livre que ma femme m'a offert il y a quelques jours
et que je n'ai pas encore commencé mais qui me tente tout
de même beaucoup, il s'agit de Rimbaud-Verlaine L'affaire de
Bruxelles, cet ouvrage contient plus d'une centaine de documents
authentiques, photos, fac-similés de lettres, de poèmes, pièces de
police et de justice dont certains n'ont jamais été reproduits jusqu'ici.



Là, tu piques ma curiosité, camarade Holaf; et de ce pas, je commande ce livre.

Merci pour le partage.




Enfin, j'ai en main propre ce livre que j'attendais impatiemment.


Les deux poètes se disputent. Verlaine, ivre de bière et de ressentiment, tire sur son compagnon deux coups de revolver et le blesse au poignet. Commence alors le fameux procès de Bruxelles.

"L'Affaire de Bruxelles"

Déposition d'Arthur Rimbaud au commissaire adjoint de police de Bruxelles, Bruxelles, 10 juillet 1873. Le sieur Rimbaud Arthur, lequel déclare: depuis un an j'habite Londres avec le sieur Verlaine, nous faisions des correspondances pour les journaux et donnions des leçons de français, sa société était devenue impossible et j'avais manifesté le désir de retourner à Paris; il y a quatre jours il m'a quitté pour venir à Bruxelles et m'a envoyé un télégramme pour venir le rejoindre, je suis arrivé depuis deux jours et suis allé me loger avec lui et sa mère rue des brasseurs No. 1; je manifestais toujours le désir de retourner à Paris, il me répondait: oui, pars, et tu verras; ce matin, il est allé acheter un revolver au passage des galeries St Hubert, qu'il m'a montré à son retour vers midi; nous sommes allés ensuite à la maison des brasseurs grand place où nous avons continué à causer de mon départ, rentré au logement vers deux heures il a fermé la porte à clef, s'est assis devant, puis armant son revolver, il en a tiré deux coups en disant : tiens je t'apprendrai à vouloir partir; ces coups de feu ont été tirés à trois mètres de distance, le premier m'a blessé au poignet gauche, le second ne m'a pas atteint, sa mère était présente et m'a porté les premiers soins; je me suis rendu ensuite à l'hôpital St-Jean où l'on m'a pansé, j'étais accompagné par Verlaine et sa mère, le pansement fini nous sommes revenus tous trois à la maison, Verlaine me disait toujours de ne pas le quitter et de rester avec lui, mais je n'ai pas voulu consentir et suis parti vers sept heures du soir, accompagné de Verlaine et de sa mère; arrivé aux environs de la place rouppe Verlaine m'a devancé de quelques pas puis il est revenu vers moi, je l'ai vu mettre sa main en poche pour y saisir son revolver, j'ai fait demi-tour et suis revenu sur mes pas, j'ai rencontré l'agent de police à qui j'ai fait part de ce qui m'était arrivé et qui a invité Verlaine à le suivre au bureau de police, et si ce dernier m'avait laissé partir librement je n'aurais pas porté plainte à sa charge pour la blessure qu'il m'a faite.

Déposition d'Élisa Denée, veuve Verlaine, sans profession, âgée de 64 ans, née à Fampoux/France/en logement rue des brasseurs no.1, depuis le 5 courant, laquelle déclare; depuis deux ans environ le sieur Rimbaud, vit aux dépens de mon fils, lequel a eu à se plaindre de son caractère acariâtre et méchant, il l'a connu à Paris, puis à Londres; mon fils est venu à Bruxelles il y a 4 jours, à peine arrivé, il y a reçu une lettre de Rimbaud afin de pouvoir venir l'y rejoindre, il y a répondu affirmativement par dépêche télégraphique et Rimbaud est venu loger avec nous depuis deux jours; ce matin mon fils qui a l'intention de voyager a fait achat d'un revolver, après la promenade ils sont rentrés à la maison vers deux heures, une discussion s'est élevée entre eux, mon fils a saisi son revolver et en a tiré deux coups sur son ami Rimbaud, le premier l'a blessé au bras gauche, le second n'a pas été tiré sur lui, néanmoins nous n'avons pas trouvé (passage souligné au crayon rouge avec en marge un point d'interrogation) les balles; après avoir été pansé à l'hôpital St Jean Rimbaud témoignant le désir de retourner à Paris je lui ai donné 20 francs, parce qu'il n'avait pas d'argent puis nous sommes allés pour le conduire à la gare du midi lorsqu'il s'est adressé à l'agent de police pour arrêter mon fils qui n'avait pas de rancune contre lui et avait agi dans un moment d'égarement.

Déposition du sieur Verlaine Paul, lequel déclare qu'il est arrivé à Bruxelles depuis quatre jours, malheureux et désespéré; qu'il connait Rimbaud depuis plus d'une année, avait vécu avec lui à Londres, qu'il l'avait quitté depuis 4 jours pour venir habiter Bruxelles, afin d'être plus près de ses affaires, plaidant en séparation avec sa femme habitant Paris, laquelle prétend qu'il a des relations immorales avec Rimbaud (passage souligné au crayon rouge), qu'il avait écrit à sa femme que si elle ne venait pas le rejoindre endéans les trois jours il se brûlerait la cervelle, et c'est dans ce but qu'il avait acheté ce revolver le matin au passage des galeries St Hubert avec la gaine et une boîte de capsules pour la somme de 23 francs; depuis mon arrivée à Bruxelles j'ai reçu une lettre de Rimbaud qui me demandait à venir me rejoindre, je lui ai envoyé un télégramme disant que je l'attendais, et il est arrivé il y a deux jours; aujourd'hui me voyant malheureux il a voulu me quitter, j'ai cédé à un moment de folie et j'ai tiré sur lui, il n'a pas porté plainte à ce moment; je me suis rendu avec lui et ma mère à l'hôpital St Jean pour le faire panser, et nous sommes revenus ensemble; Rimbaud voulait partir à toute force, ma mère lui a donné 20 francs pour son voyage et c'est en le conduisant à la gare qu'il a prétendu que je voulais le tuer.

Depuis mon adolescence, je suis fasciné par cet homme qui m'a ouvert à la poésie. Pour celui dont j'ai trouvé le vécu touchant et si compliqué. Il en aura parcouru du pays et il aura vécu une vie tumultueuse marquée par sa liaison avec Verlaine.

Arthur Rimbaud m'a fait ressentir mes premiers émois poétiques et particulièrement avec le poème "Le Dormeur du Val". Je le trouve magnifiquement tragique. La description de la nature est tellement belle et celle du soldat également, malgré qu'il soit mort.





Dernière édition par El Che le Sam 3 Fév 2018 - 4:49, édité 2 fois
avatar
El Che
rang : nouveau client

Messages : 312
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 59
Localisation : La Patrie (Québec) Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Daymonts le Ven 2 Fév 2018 - 20:12

avatar
Daymonts
rang : nouveau client

Messages : 598
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 67
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures au quotidien....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 22 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum