Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 0 Invisible et 9 Invités

arôme, clod46, Le Passeur, Letaiseux, Philpipe, Serge

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 106 le Dim 15 Avr - 20:49
Les posteurs les plus actifs de la semaine
clod46
 
Alexandre
 
Philpipe
 
PAT1er
 
Vapoto
 
Asmascega
 
Loic
 
Serge
 
bebert
 
Magne
 

Un petit coup de pouce serait apprécié... Pour le Forum, pour les loteries
Le montant dans la tirelire du forum est de : ....$ 181.48..... Merci!!!!
annonces
....... ............................. .........


Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par clod46 le Sam 7 Juil - 8:48

Je ne pense pas que ce fil ait été ouvert .

Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

_________________
Fumeur de pipe depuis 52 ans. Amateur d' "anglais" (VA LA Or/Turk) et de Virginias (straight VA)
Dynamique, positif, ni calculateur ni rancunier
----------------------------
On ne construit pas son avenir sur des déceptions


 Confrère pipier (139ème chapitre)  
avatar
clod46
modérateur
modérateur

Messages : 5773
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 71
Localisation :

http://3A2LF.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par Invité le Sam 7 Juil - 9:09

J'ai l'impression d'avoir débuté avec des aromatiques
et l'idée de ne jamais en changer bien qu'en fait 
maintenant j'adore les flakes qui fument lentement.
Si je regarde en arrière, j'ai débuté avec du Clan et
il est vrai qu'à l'époque je ne connaissais pas grand
chose, j'ai fait la découverte de grandes marques de
tabacs et ce que je déplore le plus aujourd'hui c'est
que certaines ont disparu et malheureusement, il y
a des goûts auquel j'étais très attaché. J'ai toujours 
eu un faible pour l'amande et le Rattrays Charles 
Mixture n'étant plus disponible en Belgique depuis
un bon moment, j'ai du m'orienter vers d'autres
marques... Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par Philpipe le Sam 7 Juil - 11:03

J'ai commencé la pipe en 68 avec du Clan, comme beaucoup je présume. Puis je me suis orienté vers les Anglais de chez Dunhill en variant un peu (selon les ressources d'un étudiant) avec du Bleu et du gris, parfois du Semois.
Par la suite j'ai beaucoup apprécié le Calédonian Highland cream (il m'arrive encore d'en fumer de temps en temps), mais à présent ce sont surtout les VA VAPE qui font mon quotidien
avatar
Philpipe
rang : nouveau client

Messages : 893
Date d'inscription : 26/02/2018
Age : 67
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par papaalino le Sam 7 Juil - 12:27

J 'ai commencé avec du Borkum Riff; il fut mon compagnon pendant plus d'une dizaine d'année.
Puis du Kentucky bird et en même temps la découverte des forums.
Cela a tous changé dans mes gouts. Du moins avec les belles découvertes que les potes m'ont envoyés et ceux que j'ai trouvé ou trouve un peu partout.
A cela il faut ajouté ma façon de pétuner, grâce à tous les conseils qui ont été prodigués par les " anciens " . Ce qui joue beaucoup sur le comportement du tabac. Un tabac qui nous parait moyen au début peut, avec un peu d'entrainement et de patience, se révéler un bon tabac.
Maintenant je suis beaucoup plus sélectif sur le choix et j'évolue plus sur les flakes Aro et aussi avec un peu moins de BC ou pas du tout. Si je vous assure, j'essaie Smile Smile Smile
avatar
papaalino
RANG : RÉGULIER
RANG : RÉGULIER

Messages : 1570
Date d'inscription : 07/08/2017
Age : 45
Localisation : eure et loir

https://papaalino.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par Loic le Sam 7 Juil - 13:15

Commencé comme beaucoup avec de l'Amsterdamer et du Clan, ensuite du Neptune. Puis retour à la clope
pour revenir à la bouffarde bien plus tard avec les Alsbo et le Kentucky Bird. Ensuite les forums et cela a changé bien des choses.
avatar
Loic
RANG : RÉGULIER
RANG : RÉGULIER

Messages : 1179
Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 57
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par tabadoc le Sam 7 Juil - 17:57

J'ai commencé avec des aromatiques de haute qualité, comme le Flying Dutchman en boite. Malheureusement je ne savais pas bien le fumer (manque d'expérience) puis ensuite il a disparu... J'ai ensuite beaucoup apprécié le Troost Black Cavendish. Puis j'ai arrêté et quand j'ai recommencé je me suis de nouveau tourné vers des aromatiques. Le Troost, je l'avais toujours autant mais il a aussi disparu. J'avoue cependant ne plus guère être attiré par les aromatiques qui me déçoivent toujours sur la durée. Mes goûts sont maintenant portés sur les anglais (je suis lakatiophile je l'avoue) et les bruns que j'aime beaucoup dans leur naturel et leur robustesse.
avatar
tabadoc
RANG : RÉGULIER
RANG : RÉGULIER

Messages : 1313
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 57
Localisation : sous les vents armoricains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par macblind le Sam 7 Juil - 17:57

J"ai commencé avec les aros (Golden Dream, Sweet aromatic de chez Larsen et le Connoisseur Choice de chez Petterson). Suite à la la lecture d'un article de Nicolas sur Pipe Gazette intitulé "DES HOMMES PRÉFÈRENT LES BRUN", j'ai essayé le gris bandeau rouge et Le Supérieur. Une vraie révélation, j'avais découvert ma variété de tabacs . Ensuite,  les forums m'ont fait découvrir Le Semois et les autres bruns tels que le Comune et le Forte.
avatar
macblind
rang : nouveau client

Messages : 200
Date d'inscription : 07/07/2018
Age : 47
Localisation : Le Havre, Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par frere cadfael le Sam 7 Juil - 18:26

Je suis un gros dégueulasse et non seulement j'assume mais en plus je me vautre avec délices dans l'ignominie la plus crasse et vulgaire ...
Les chaleurs sont peut-être responsables, ou bien la prostate allez savoir, mais je n'ai Pas envie d'écrire...
Or, comment communiquer sur un forum sans écrire ?

C'est donc en réfléchissant à cette existentielle question que ce matin un éclair m'est venu !
Il fut un jour où le démon de la prose, je suppose, m'étant venu j'avais pondu un petit texte correspondant exactement au sujet ici proposé.
C'était du temps où... mais bref, foin de souvenirs amers, c'est ici  "à la chopine des copains" que je vais m'auto-plagier et reproduire cette dissertation à peine remaniée au goût du jour:

"Or donc, il y a de cela longtemps je m’étais déterminé de façon définitive à ne bouter le feu qu’aux mélanges aromatiques dont  les alléchantes promesses  olfactives se devaient de déboucher sur l’explosion de sensations merveilleuses . Émotions de nature à réjouir les muqueuses du palais et du nez avant de passer entre les poils des oreilles et de monter au cerveau pour y finir dans les spasmes d’un plaisir incomparable.


Cette noble Queste qui a su conduire certains d’entre nous à trouver leur Graal aromatique est pour d’autres un long chemin truffé de pièges de toutes natures. Fausses pistes, aigres déceptions mais espoirs réactivés à chaque nouvelle « revue » comme celles de notre ami Norsum dont il convient encore d’en applaudir l’excellence.
Pour ma part, je m’aperçois qu’à chaque enthousiasmante découverte (merci  Lightmyfire, Mabeutche, Dragon fumant, Norsum, Aether, Watson)   succède une période de doutes et d’interrogations… Pourquoi ce que j’ai aimé finit-il par me laisser indifférent, sans l’envie féroce d’y revenir ???

Peut-on dire alors que « souvent, fumeur de pipe varie », nouvel axiome à accrocher au fronton de nos armoires à tabac ???

Nombre d’entre nous pensent que la pipe est un art subtil qui, assorti de nombreuses conditions (qualité de pipes, de tabac, accord entre les deux. Hygrométrie, humeur du moment, circonstances voire disponibilité des capteurs neurosensoriels, que sais-je encore !!!)   lorsqu’elles sont toutes réunies peuvent ouvrir la voie du plaisir, dans sa pleine mesure… et à l’inverse peut gravement nous déconfire si leur absence est avérée.

C’était donc les épaules lourdes de ce questionnement existentiel, aimais-je vraiment les Aromatiques ou pas, qu’une occurrence particulière est apparue…
Notre compère Lightmyfire m’ayant gentiment donné à goûter un mélange pour moi inhabituel, je fus saisi d’un profond trouble tout « latiaké » à la dégustation de ce Kong Frédéric IX (tout neuf pour moi).

http://www.alanoblebouffarde.com/t3873-paul-olsen-kong-frederik-ix?highlight=kong+frederik+IX

Trouble vite remisé dans une boite à souvenir, tout préoccupé que j’étais de trouver Mon ARO, à l’image de notre Petite Fumée et de son rubik’s KUB adoré.
Mais le destin qui est parfois têtu a voulu m’ouvrir à nouveau la voie précédente par une double incitation.

Tombé par hasard sur une des rares « revues » de  Watson ( http://www.alanoblebouffarde.com/t966-dunhill-early-morning-pipe?highlight=watson+dunhill  ), une invitation joyeuse et charmante à tester le Dunhill Morning Pipe , je lisais fortuitement en parallèle le fil d’un fulgurant ex-compagnon de route (aujourd’hui relégué au rang « d’invité », élégante litote destinée à lui faire comprendre qu’il est invité à ne plus revenir !!) explosé en plein vol, à l’image de ces astres dont il aimait tant nous faire croire qu’il en était spécialiste, universitaire reconnu … Donc fil qui, bien qu’écrit par un usurpateur n’en était pas moins sérieusement documenté ( http://www.alanoblebouffarde.com/t4119-dunhill-early-morning-pipe-au-four  ) et m’a donné envie de tester l’Early Morning Pipe (EMP) amélioré par   passage au four. Essai vite transformé, tout  transporté que je fus en suçotant mon ébonite !!!
Mais, bien décidé malgré tout à poursuivre ma quête de l’Aro qui m’était destiné de toute éternité, je continuais à tester les Poul Winslow, Kentucky Bird, et même les Samuel Gawith (comme celui dont le nom m’échappe mais qui rappelle la vieille Lady confite dans la lavande séchée des tiroirs de son vieux cottage).

Or un signe s’est révélé, qui ne trompe pas :
j’ai coutume, n’étant pas gros fumeur, d’attendre que l’envie me prenne avant d’allumer une bouffarde. Cela peut aller d’une pipe par jour à un délai d’une semaine voire un mois… L’important étant que l’envie me vienne avec en mémoire le goût d’une saveur si précise qu’elle dirige mon choix de tabac…

Que pensez-vous donc qu’il advint de mes envies ??? Je sens chez vous le frémissement des prémices de la clairvoyance, n’est-il pas ?

Eh bien oui, c’est bien le goût si crémeux et suave de l’EMP qui m’est revenu… à ma grande surprise !!!
On va donc dire que si d’aventure quelqu’âme perfide souhaitait me déclarer renégat aux Aros, je pourrais répondre que ce n’est pas moi qui en ai décidé ainsi, mais bien mon palais !!!

C’est pourquoi, fort de cette voie à moi offerte par un destin opiniâtre, j’ai décidé de poursuivre mes recherches et d’explorer ces chemins de tourbe …
 
J’ai donc attaqué 9mm en tête le Skiff Mixture, que j’ai trouvé meilleur (sur le moment) que l’EMP. Et pour finir je déguste depuis peu un Ashton, le Consummate Gentleman (j’aurais bien voulu commencer par l’Artisan’s Blend mais  Hélas  RUPTURE  de stock) qui de tous ceux que j’ai pu tester me laisse le plus perplexe..

Mon premier bol de CG m’a d’emblée rempli d’aise. Si je l’ai trouvé moins dense que l’EMP, moins fruité que le SM, j’ai tout de suite apprécié cette saveur subtile et étrange qui pourrait rappeler du pain d’épices… serait-ce le Latiaka, cette chimère qui fait si peur, qui en révulse tant quand d’autres se pâment de jouissance ?

Mais attention de ne pas tirer trop fort, même le pain d’épices peut griller !

Ma surprise vient de ce qu’à l’usage, le premier tiers du bol prend un goût différent de mes premières impressions. J’ai la curieuse sensation de fumer un autre tabac, un aro léger pour être précis.
 Puis, précautionneusement, à pas de velours, profitant d’un moment d’inattention de l’esprit détourné par le passage d’un beau nuage ou d’un chat qui s’enfuit poursuivi par son imagination, le pain d’épices resurgit, s’immisce et dirige fermement la dégustation …"


C'est ce que je pensais à l'époque, désormais ( Frère Cadfael souvent varie, bien fol celui qui s'y fie) j'affirme avec force que si je ne renie aucun des Anglois que j'ai aimés, tabacs charmants que je réserve à l'automne voire hiver ( saisons plus propices à ces dégustations )  j'en suis venu à préférer, et je pèse mes mots, les Virginie en Flake comme le Dunhill F. et le Best Brown F.
D'abord parce-que c'est très rigolo à préparer et surtout parce-que c'est délicieux.

Voilà, vous savez tout !!!   A_01AN~1.GIF
avatar
frere cadfael
rang : nouveau client

Messages : 612
Date d'inscription : 03/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par clod46 le Sam 7 Juil - 19:01

J'ai débuté en octobre 1965, étudiant à Paris. Clan et Amsterdamer à la noix de tonka, Schippers. Un ami écossais me rapportéiat des plubgs de tabacs assez nicotiné qu'on grattait au couteau pour en tirer des morceaux. Il y avait aussi les scaferlati, Bergerac et autres. Pas encore d'anglais ou de tabacs étrangers. On se contentait de ce qu'il y avait.
Plus tard ce fur le Royal Dutch e- d'autres étrangers dont je ne me souviens plus.
Les Dunhill et autres anglo/américains arrivèrent plus tard.
Lassé des aros, je finis par tomber sur des anglais Samuel Gawith (j'habite un pays à forte communauté anglo-américaine et donc bien pourvvu en tabacs étrangers). J'ai découvert un peu par hasard les VA, le FVF, un jour où la civette n'avait pas grand chose à proposer). Puis un ami italien m'en fit découvrir d'autres.
Depuis uniquement "anglais" au sens large - sauf ceux avec Bur et B Cav  et VA. Et cela dure depuis des années sans me lasser bien au contraire par la découverte de belles choses gr$ace à un aùi d'un forum.

Comme tous ou presque il y eut une courte pahse intermédiaire de Marlborogh - désolé - avec retour très vite à la bouffarde. ...

J'ai essayé le cigare, mais pas apprécié, les bruns, sans succès.
Il m'arrive de fumer un petit bol d'aro exceptionnel que fume Norsum, mais c'est rare.

_________________
Fumeur de pipe depuis 52 ans. Amateur d' "anglais" (VA LA Or/Turk) et de Virginias (straight VA)
Dynamique, positif, ni calculateur ni rancunier
----------------------------
On ne construit pas son avenir sur des déceptions


 Confrère pipier (139ème chapitre)  
avatar
clod46
modérateur
modérateur

Messages : 5773
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 71
Localisation :

http://3A2LF.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par arôme le Sam 7 Juil - 23:11

J'ai commencé à fumer la pipe il y 36 ans avec de l'amsterdamer, j'ai en suite découvert la gamme des Amphora, rouge, vert marron, whisky ainsi que le flying dutchman. La gamme des aros plus haut de gamme et plus saucé est venu bien plus tard et m'a rapidement ecoeuré. Je me suis tourné grace à Loïc vers les bruns et Semois et depuis je ne fume plus que ça. Mon tabac journalier est le Burrus bleu et je fume rarement, bien que j'adore ça, des cigares, jamais de clopes, aucun intérêt pour moi.
avatar
arôme
rang : nouveau client

Messages : 553
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 55
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution de vos goûts en matière de tabacs à pipe au fil des années ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum