Derniers sujets
» Sur la table de dégustation ce 14 décembre
par clod46 Aujourd'hui à 16:39

» Météo de votre résidence actuelle
par Philpipe Aujourd'hui à 16:19

» Échanges de cadeaux pour Noël 2018
par papaalino Aujourd'hui à 14:13

» Vos lectures au quotidien....
par tabadoc Aujourd'hui à 12:09

» Pot à Semois
par El Che Aujourd'hui à 3:48

» Volutes et fumerolles du 13 décembre 2018
par Alexandre Hier à 23:01

» La cave à bebert
par Loic Hier à 18:16

» 11 décembre, au tour de Vapoto
par Vapoto Hier à 17:03

» 12/12 Que fumerons nous ce jour?
par Alexandre Hier à 0:02

» Pierre MOREL, nouveautés sur son site. Faites votre marché
par clod46 Mer 12 Déc 2018 - 23:54

» Meilleur virginie disponible
par clod46 Mer 12 Déc 2018 - 16:51

» Volutes du 11 décembre
par clod46 Mer 12 Déc 2018 - 9:04

» Holster pour pipe
par Alexandre Mar 11 Déc 2018 - 21:00

» presentation Baillet Jean Luc
par Baillet Mar 11 Déc 2018 - 19:41

» Toker Poker
par PAT1er Mar 11 Déc 2018 - 15:37

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 17 Invités

arôme, clod46, Odoacre, Philpipe, Serge

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 106 le Dim 15 Avr 2018 - 20:49
Les posteurs les plus actifs de la semaine
clod46
 
Alexandre
 
tabadoc
 
Serge
 
Philpipe
 
PAT1er
 
Berny
 
Loic
 
papaalino
 
Asmascega
 

Un petit coup de pouce serait apprécié... Pour le Forum, pour les loteries
Le montant dans la tirelire du forum est de : ....$ 0.00.....
annonces
....... ............................. .........


Brûler sa pipe.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Brûler sa pipe.

Message par Invité le Mer 17 Jan 2018 - 15:23

Comme vous le savez très certainement, la bruyère est très résistante à la chaleur
cependant, il peut arriver parfois qu'une pipe qui surchauffe, brûle. Comment l'éviter
me direz-vous ?? Très certainement en fumant calmement, en évitant de trop la faire
chauffer. Une brûlure se distingue à l'oeil nu, d'abord il y a un goût assez désagréable
qui se met dans la fumée de votre pipe et puis il se forme une tache sur votre foyer et
celle-ci deviendra de plus en plus grande jusqu'à finir par dévorer la paroi de votre bruyère.
Quels sont les facteurs qui en sont la cause ?? Certains tabacs peuvent contribuer à la
brûlure du foyer mais ce n'est pas le seul responsable dans cette affaire, certains fumeurs
tirent sur leurs pipes comme des forcenés. Et je passe même à un tout autre élément qui
peut causer tant de dégâts à une pipe, comme un vernis par exemple. Tout le monde sait
qu'une pipe vernie refroidira moins facilement qu'une pipe cirée, le vernis a tendance à
garder la chaleur concentrée dans le foyer de votre outil de fumage. Mais pour en revenir
aux tabacs, il est souvent conseillé de fumer une grosse coupe ou un flake qui aura dit-on
tendance à se consumer moins vite. Alors, je vous le dis franchement, si vous aimez fumer
votre pipe et bien la conserver, fumez-la calmement. En fumant de cette manière vous 
savourerez pleinement votre tabac et si votre nervosité intérieur vous pousse à tirer très
fort sur votre tuyau, optez pour une pipe en terre, celle-ci peut chauffer tant et plus sans
que cela lui cause le moindre désagrément, évitez seulement de la tenir par le fourneau
car ce qui chauffe très fort brûle les doigts également. 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par Alexandre le Mer 17 Jan 2018 - 15:45

Jamais brûlé de pipes en ce qui me concerne Very Happy Je rejoins Holaf : toujours fumer doucement, telle est la règle pour apprécier un tabac...

Par contre le gars qui a mis celles de la photo du bas dans cet état, il a du y aller fort et par grand vent... ou alors il a branché un aspiro What a Face  lol!
avatar
Alexandre
RANG : MEMBRE V.I.P.
RANG : MEMBRE V.I.P.

Messages : 5298
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 55
Localisation : Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par clod46 le Mer 17 Jan 2018 - 16:13

En effet celui qui a brûlé ainsi sa pipe a du faire de grands efforts Very Happy


Sur un forum ailleurs quelqu'un aviy montré une pipe maïs qui avait brûlé. Une fois le feu parti rien ne l'arrête dans une maïs.

Une bruyère est plus difficile à flamber ainsi, mais il faut être très attentif lors du culottage de bruyères tenddres. C(esy pourquoi Pierre les pré -culotte.

Fumer lentement et doucement - doucement c'est-à-dire sans tirer fort sur le tuyau - est , comme vous le dites, la seule façon d'apprécier un tabac.

_________________
Fumeur de pipe depuis 52 ans. Amateur d' "anglais" (VA LA Or/Turk) et de Virginias (straight VA)
Dynamique, positif, ni calculateur ni rancunier
----------------------------
On ne construit pas son avenir sur des déceptions


 Confrère pipier (139ème chapitre)  
avatar
clod46
modérateur
modérateur

Messages : 5975
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 72
Localisation :

http://3A2LF.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par Daymonts le Mer 17 Jan 2018 - 16:45

J'aurais eu l'impression que ça concernait plutôt les pipes à paroi fine ,genre liseuse qu'une 
pipe "normale"...
avatar
Daymonts
rang : nouveau client

Messages : 613
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 67
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par boufardo le Mer 17 Jan 2018 - 17:57

Super le résumé, merci Holaf, pour toutes ces infos pour conserver nos belles.
avatar
boufardo
RANG : RÉGULIER
RANG : RÉGULIER

Messages : 1438
Date d'inscription : 06/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par James M le Mer 17 Jan 2018 - 18:06

Holaf je crois aussi qu'une trop forte épaisseur de culot favorise le risque de brûler ça pipe ?
avatar
James M
rang : nouveau client

Messages : 329
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par Asmascega le Mer 17 Jan 2018 - 18:40

@James M a écrit:Holaf je crois aussi qu'une trop forte épaisseur de culot favorise le risque de brûler ça pipe ?
Shocked
Ça me paraît plutôt surprenant. Comment la bruyère pourrait elle brûler plus facilement si l'épaisseur de ce qui la sépare du tabac en combustion est plus importante?
Je ne dis pas que c'est faux, mais ça ne me semble en tout cas pas très logique.
avatar
Asmascega
modérateur
modérateur

Messages : 1333
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 29
Localisation : Breteuil (27); France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par Loic le Mer 17 Jan 2018 - 19:14

Tout comme Alex je n'ai jamais brulé une pipe, je ne suis pourtant pas quelqu'un qui fume très doucement (c'est mon gros défaut)
avatar
Loic
RANG : RÉGULIER
RANG : RÉGULIER

Messages : 1230
Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 57
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par arôme le Mer 17 Jan 2018 - 20:37

En 35 ans de fumage, il n'y a pas très longtemps, j'ai brulé le bord d'une, surement à l'allumage, mais je pense que le bois doit y être pour beaucoup. Par contre l'intérieur du foyer est impeccable.
avatar
arôme
rang : nouveau client

Messages : 555
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 55
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par Invité le Mer 17 Jan 2018 - 20:57

@James M a écrit:Holaf je crois aussi qu'une trop forte épaisseur de culot favorise le risque de brûler ça pipe ?

C'est exact !!! Un feu de cheminée se produit avec des résidus de suies ou de créosotes 
qui se sont déposés en grandes quantité sur la paroi intérieur, il est donc indispensable
de la faire ramoner. C'est la même chose pour le foyer d'une bruyère. l'accumulation de
résidus doit impérativement être nettoyé de la même façon. Une pipe contenant un trop
gros culot réduira nos chances de savourer pleinement notre tabac, je citerai même en
exemple l'écume qui risquerait également de se fendre si elle n'était pas suivie d'assez
près. Le culot quel qu'il soit est un adversaire dangereux pour elle. Mais pour revenir sur
le réel sujet de brûler sa pipe, la cause principale est le fumeur lui-même. Une personne
avertie sait quand sa bruyère est chaude ou terminée mais une personne inexperimentée
dans le domaine sera plus maladroite. Certains ne sentent même pas quand ils doivent 
s'arrêter de faire chauffer et c'est là qu'est le soucis. Maintenant c'est vrai que la photo
du dessous est trop brûlée pour ne pas que ça ait été fait exprès mais j'opte pour l'image
du dessus qui est plus réaliste. Mais bon, pour brûler sa pipe, il faut y aller, je ne dit pas
que ce n'est pas impossible, mais c'est toujours mieux de faire attention. Voyez comment
on peut parfois se faire surprendre et brûler le bord du dessus d'une lisse ou d'une sablée
claire si on ne prend pas attention à ce que l'on fait. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûler sa pipe.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum